Aller au contenu principal

« Paradis, etc …. » vendredi 19 novembre 2010, Salle du Jeu du Mail, 21 h

2010-11-10

A l’intérieur du Festival Occitan – le Festenal Occitan – cette soirée est organisée en partenariat avec la Mairie de Pamiers et le Cercle Occitan – IEO Prosper Estieu Ostal Occitan

L’occitan – c’est pour la plupart des mortels français cette langue qui roule les « r », qui ressemble au patois, et qu’on ne comprend seulement à peu près, et encore ….

Qui sait que les origines de cette langue se trouvent dans l’époque de la domination romaine, lorsque la population adopte un latin vernacularisé ? Et que le développement de cette langue est très complexe, longue, en plusieurs dialectes, sans standard oral unifié ? Ce qu’on appelle en effet une VRAIE langue vivante … ! « Exporté » par les troubadours au XIII siècle dans toutes les cours de l’Europe, l’occitan reste jusqu’au début du XXème siècle la langue parlé par la majorité de la population d’Occitanie (du Nord de l’Italie en passant par le Sud de la France jusqu’en Espagne).

Dans le désir d’unifier l’enseignement, l’occitan sera dénigré en même temps que l’école devient obligatoire et libre d’accès pour tous. C’est seulement depuis une trentaine d’années qu’elle se réveille – dans un monde, ou la biodiversité des plantes et des animaux est menacé, on prend conscience que les identités culturelles le sont aussi.

Tout ça pour vous dire, que l’AFTHA programme, en partenariat avec le Cercle Occitan de Pamiers, une soirée de Théâtre – en occitan ET français.

Basé sur des textes de Max Rouqeutte (joués en français dans le spectacle), immense écrivain et dramaturge occitan (1908 – 2005)  et des poèmes et récits d’autres auteurs contemporains en occitan, « Paradis etc …. » est présenté par la Cie A.R.T. de Montpellier.

Musique, danse, chant et textes se mêlent, comme les langues qui dans une belle fluidité s’interposent, se répondent.

7 histoires, 4 comédiennes, 2 musiciens vous entrainent au cœur d’une culture, d’un savoir-vivre, d’une terre qui est l’Occitanie.

« Pour préserver du pittoresque un monde de magie secrète, il n’est qu’un rempart : l’écriture. Celle de Max Rouquette est sèche comme la terre héraultaise, capiteuse comme ses plantes, limpide comme ses sources, mystérieuse comme l’ombre trop profonde du figuier (…)» (P-J Catinchi, Le Monde des Livres)

Soyez curieux – venetz nombroses !!

One Comment leave one →
  1. 2011-01-25 18:10

    « Paradis, etc. … « fut pour moi une surprise, et même un petit bouleversement. La compagnie a réussi merveilleusement de prendre la main du spectateur qui ne connaît rien de cette langue – et qui, en regardant ce spectacle, comprend d’un coup beaucoup. Un astucieux va-et-vient entre le français (des textes de Max Rouquette traduits) et des passages en occitan font littéralement baigner dans quelque chose qui est beaucoup plus grande qu’une simple langue : c’est un territoire, une culture, une forme d’existence. On est emporté dans la violence de ces terres arides, avec ses cailloux, ses chiens, ses hommes ensauvagés ; et quand on parle de la terre, la mort n’est jamais loin – mais encore moins loin est la vie, sa fête, ses désirs. La force de ce spectacle est sa sensualité – sensualité des textes, si précis et allant si près au corps, aux goûts, aux sensations de chaud et de froid ; sensualité de la langue occitan, roulant les sons, enveloppant les mots ; sensualité des comédiennes, qui habitent entièrement, de la tête aux pieds, leurs récits … et de la musique, jouée sans aucun artifice technique. – Merci, ce fut un moment qu’on oublie pas si vite !! – Sabine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :